G.O.D.F


Travaux en loge


Les maçons se réunissent en Loge pour réfléchir aux grandes questions universelles.

Pour sa part Thémis se réunit 2 fois par mois :
le premier samedi et le troisième vendredi du mois, pendant toute l'année maçonnique (de septembre à juin).

Thémis travaille sur des thèmes concernant chaque citoyen.

Quelques exemples de réflexions menées en Loge :

Questionnement d’Intérêt général

Comment, dans nos démocraties, créer les instruments d'initiative citoyenne permettant d'interdire toutes les formes d'abus de pouvoir ou d'influence et de formuler de nouvelles propositions ?

Quelles propositions peut faire le Grand Orient de France pour retrouver dans notre société les notions de droits et de devoirs ?

« Y a-t-il une limite à la liberté d’expression ? ».

Le pouvoir a-t-il un sens ? Pourquoi tant de luttes pour le dérisoire ?

L’immigration régénère-t-elle la République ? 

Que faire pour assurer la dignité de l’homme dans sa fin de vie ?

Dans quelles limites est-il possible de concilier sécurité et libertés publiques ?

Questionnement sur la PAIX

Face aux nouvelles technologies génétiques et médicales, quelle position adopter qui préserve à la fois la dignité de l'Homme et la liberté individuelle ?

"L'Incivisme, fléau de la société contemporaine, est une menace pour la démocratie.
Comment inciter les citoyens à retrouver à la fois un esprit civique et les moyens d'exercer pleinement leur souveraineté ? ".

Comment remettre le partage des richesses au centre du débat mondial ?

" Guerre, paix, religion, quel lien ? "

« Dans quelles limites et sous quelles formes la violence est-elle un moyen légitime de résistance ? ».

En quoi la laïcité est-elle un facteur de paix ?

Comment l’humanisme peut-il combattre la barbarie ?

Questionnement sur la LAÏCITÉ

La Laïcité jusqu'à nos jours est encore perçue en négatif de la religion. Peut-on aujourd'hui en proposer une définition positive ? Si oui, laquelle ?

Compte tenu des diversités culturelles et confessionnelles dans notre pays, comment pourrait-on concevoir l'histoire comparée des religions dans l'enseignement public ? Cela dans le but de favoriser l'exercice de la liberté absolue de conscience, l'esprit critique et la citoyenneté républicaine.

"Bien que le principe de laïcité garantisse la liberté de culte, les religions considèrent la laïcité comme un obstacle et/ou un adversaire philosophique. En fait, seul le cléricalisme est dénoncé par la laïcité."

Comment la Franc-Maçonnerie peut-elle contribuer à faire reconnaître la croyance en Dieu comme un des aspects de la liberté de conscience que proclame et permet la laïcité ? "

Les différentes communautés, existant de fait ou à dessein dans notre pays, représentent-elles un danger pour la laïcité ?

L’école de la République : Pour quoi faire ?

La construction européenne doit-elle s’accompagner d’une approche commune de la notion de Laïcité ?

La laïcité est fondée sur la séparation de la sphère publique et de la sphère privée, où commence l’une, où s’arrête l’autre ?

Questionnement sur d'autres problèmes

Dans une nation déchirée en son sein par de graves conflits, la réconciliation doit-elle primer sur la justice ?

"La mondialisation entraîne une certaine uniformisation et homogénéisation des pratiques culturelles. Devons-nous y résister ? Si oui, comment ? ".

"Le développement des phénomènes migratoire banalise le biculturalisme individuel dans des sociétés occidentales de plus en plus multiculturelles. Comment mieux préparer les communautés concernées à assumer cette nouvelle cohabitation ? "

La discrimination positive : véritable solution à la panne de l’ascenseur ou contre-valeur républicaine ?

Le devoir de mémoire peut-il s’accommoder d’une vision objective du présent ?